Ceder mon entreprise Reprendre une entreprise
 
 

Entreprises françaises, Chiffre d'affaires sur Cession Entreprise

Briser «le plafond de verre » : des enseignements pour les repreneurs...

L'une des principales conclusions concerne la difficulté pour les jeunes entreprises françaises de briser le fameux plafond de verre. On observe une forme de pré-détermination. 78 % des entreprises de la génération 1998 restent piégées dans leur tranche de taille d'origine que ce soit en terme de chiffre d'affaires ou d'emplois, constatent les auteurs de l'étude.  [...] Les chiffres sont parlants. 6,4 % des entreprises créées en 1998 avaient plus de 10 salariés. seulement 11,2 % de ces sociétés de la génération 1998 ont franchi ce cap 7 ans plus tard, en 2005.  [...] Plusieurs verrous bloquant la croissance des entreprises ont été identifiés. un marché étroit, une psychologie frileuse de l'entrepreneur (prudent, modeste, dilettante ), des seuils à franchir (export, technologies, certification et labellisations), des prestations de proximité non stockables ou transportables ou encore un espace difficilement reconfigurable.  [...]

>>>

L’imprimerie entre bonne et mauvaise presse

Gilles Gautier, responsable des affaires économiques de la FICG.  [...] D'ailleurs, la taille moyenne des entreprises cédées au cours des trois dernières années est de 20 salariés, pour un chiffre d'affaires moyen de 2 millions d'euros.  [...] L'activité des 6 500 entreprises d'imprimerie françaises génère un chiffre d'affaires de 9,3 milliards d'euros, avec quelque 90 000 salariés, sur les deux créneaux majeurs que sont l'imprimerie presse et l'imprimerie de labeur. Par ailleurs, la chaîne graphique est découpée en trois étapes essentielles.  [...]

>>>

Un nouveau contrat d’assurance-crédit pour les Pme

Un nouveau contrat d'assurance-crédit pour les Pme.   [...] L'assureur-crédit Euler Hermes SFAC a lancé Artimon, un nouveau contrat d'assurance-crédit destiné aux PME réalisant de 2 à 8 millions d'€ de chiffre d'affaires assurable en France et à l'export. Dans un contexte économique fragile avec une hausse des défaillances des entreprises françaises en 2005, la protection du poste clients semble nécessaire pour tout dirigeant sachant que les créances clients représentent en moyenne 40 % de l'actif du bilan et que 25 % des dépôts de bilan sont attribués à la défaillance financière d'un client.  [...] Cette nouvelle offre vise à couvrir les risques d'impayés des entreprises avec des garanties élevées et une tarification adaptée tout en leur conservant une gestion simple de leur contrat, précise Euler Hermes SFAC.  [...]

>>>

Légère progression de la valorisation des PME et ETI

La valorisation globale des près de 46 000 PME et ETI de la base AltaValue a progressé de 1 % entre les mois de juin et de septembre 2013. Elle représente 605 milliards d'euros. La valorisation médiane des seules PME a augmenté de 3,1 %. Le panel étudié comprend 45 664 PME et ETI sur l'ensemble des 110 000 entreprises françaises réalisant plus de 2 millions d'euros de chiffre d'affaires.  [...] La méthode d'évaluation combine les données clés des PME et des ETI du panel avec leur environnement macro-économique ainsi que des tendances géo-sectorielles. AltaValue s'appuie sur cinq méthodes d'évaluation. multiple des fonds propres, multiples du chiffre d'affaires, multiple du résultat, valeur d'entreprise sur EBE et sur la DCF (Actualisation des cash flow).  [...] Les PME et ETI françaises sont passées au travers de 5 années d'incertitude et de non croissance, principalement en tenant leurs coûts. Toute reprise en volume, même modeste, a donc un effet de levier opérationnel positif très significatif. Les excédents bruts d'exploitation devraient progresser deux à trois fois plus vite que les chiffres d'affaires, souligne AltaValue.  [...]

>>>

Un marché des fusions-acquisitions très dynamique dans les IT en 2013...

Ces données sont issues du baromètre IT, construit par le cabinet de conseil APM, qui recense chaque année les acquisitions ciblant des entreprises dont le chiffre d'affaires est supérieur à 0,5 millions d'euros sur le marché des technologies de l'information.  [...] L'année 2013, qui a enregistré 126 opérations de rachat de sociétés françaises, constitue tout simplement, hors mega deal, l'année record en volume de chiffre d'affaires depuis la mise en place de ce baromètre. Elle illustre parfaitement la tendance de fond du secteur IT à la consolidation.  [...] Ce baromètre IT souligne que le chiffre d'affaires moyen des cibles acquises ressort à 16,5 millions d'euros, soit une augmentation de 59 % par rapport aux 10,4 millions d'euros de 2012. Cette moyenne masque une disparité notable au sein même du secteur. 8 millions d'euros de chiffre d'affaires pour les éditeurs de logiciel et 24 millions pour les entreprises de services numériques (ESN, ex SSII).  [...]

>>>

L’inadéquation entre désirs du repreneur et réalité du marché...

L'écart est encore plus important en termes d'effectif et de chiffre d'affaires. Alors que 76 % des entreprises à céder ont au plus 2 salariés, ces entreprises sont la cible de seulement 35 % des repreneurs. 48 % des repreneurs potentiels s'adressant au réseau Passer le relais souhaitent diriger une entreprise de plus de 5 salariés.  [...] Cela ne correspond pas à l'offre d'entreprises à reprendre puisque 11 % seulement ont de tels effectifs, souligne le Crocis. Le décalage entre les desiderata des repreneurs et la réalité du marché est encore plus prégnant concernant le chiffre d'affaires.  [...] Alors que 57 % des entreprises à céder réalise un chiffre d'affaires annuel inférieur à 150 000 euros, seuls 31 % des candidats à la reprise souhaite racheter une cible correspondant à ce niveau. 26 % des repreneurs souhaitent diriger une structure faisant plus de 600 000 euros de chiffres d'affaires alors qu'elles ne représentent que 16 % des cibles sur le marché.  [...]

>>>

PME / banques : des relations toujours difficiles

L'association française des trésoriers d'entreprise vient de publier les résultats d'une enquête qu'elle a menée auprès de 191 entreprises quant à l'évolution de leurs relations avec leurs banques. Concernant les structures réalisant moins de 500 millions d'euros de chiffre d'affaires, 26 % se sont vus réduire des lignes de crédits.  [...] Une tendance très nette se dégage. pas moins de 54 % des entreprises interrogées assurent que leurs banques ont modifié les marges appliquées à leurs crédits à court terme et 43 % ont vu leur taux de référence (par exemple Euribor 1 mois) modifié. Il s'agit ainsi pour les établissements bancaires de se reconstituer des marges.  [...] Par ailleurs, seulement 40 % des banques ont accepté la mise en place de nouvelles lignes de crédit confirmées pour les entreprises réalisant moins de 500 millions d'euros de chiffre d'affaires en ayant fait la demande.  [...]

>>>

Jacky Lebrun

Disons que notre réseau aurait pu s'appeler Ecole des Repreneurs, tout autant qu'Ecole des Managers, car nous ne formons que des managers qui se destinent à la reprise d'une entreprise. Mais la première des qualités, lorsque l'on souhaite prendre la tête d'une affaire, c'est quand même d'être un bon  [...] environ 1200 repreneurs.  [...] tous ont suivi une formation-action de 52 jours sur 14 mois et leur projet de reprise a abouti dans 95% des cas. Avec même une hausse moyenne de 20% du chiffre d'affaires. C'est pourquoi nous parlons de réussite et c'est pourquoi l'Assemblée des Chambres Françaises de Commerce et d'Industrie (ACFCI - Entreprendre en France) a souhaité animer ce réseau, en relais de ses fondateurs privés, en faire un label pour ses formations à la reprise et aussi l'étendre, pour passer de 12 écoles en 2000 à 25 aujourd'hui.  [...] Cela représente un potentiel de reprise gigantesque, de 40 000 entreprises de 10 à 200 salariés dans les cinq ans à venir, soit quelque 1,3 millions de salariés. Le problème particulier de ces reprises, c'est que souvent, les cédants ne préparent pas la transmission et, dans un tiers des cas, quand ils ont cessé d'investir et ont laissé le chiffre d'affaires décroître progressivement, ils finissent par tirer le rideau.  [...]

>>>

Reprise d’entreprise en IDF : l’inadéquation entre offres et demandes pers...

Il apparaît que la majorité des repreneurs visent une cible générant un chiffre d'affaires assez important. Par exemple, alors que 38 % des cibles ont un chiffre d'affaires inférieur à 150 000 euros, seuls 31 % des repreneurs se disent intéresser par ce type d'entreprise.  [...] A l'inverse, 35 % des entreprises à vendre ont un chiffre d'affaires compris entre 150 000 et 599 000 euros, mais 42 % des repreneurs souhaitent acheter une cible dans cette catégorie. Enfin, si 7 % des entreprises à vendre génèrent un chiffre d'affaires de plus de 3 millions d'euros, seulement 2 % ont la capacité financière suffisante pour pouvoir tenter de les acquérir.  [...] Le Crocis rappelle par ailleurs qu'au cours des 10 prochaines années, pas moins de 204 000 dirigeants d'entreprises franciliennes de moins de cinquante salariés atteindront l'âge légal de la retraite. Il est vrai, qu'aujourd'hui en Ile-de-France, un tiers des entreprises est dirigé par un chef d'entreprise âgé de plus de 55 ans.  [...]

>>>

Une majorité de dirigeants souhaite poursuivre les fusions-acquisitions su...

Par ailleurs, un peu plus d'un tiers des dirigeants hexagonaux interrogés déclarent avoir plus de 5 deals en cours. Cette étude porte sur des entreprises réalisant un chiffre d'affaires supérieur à 250 millions d'euros. Le baromètre révèle que 91 % des décideurs français ayant répondu à l'enquête ont annulé ou perdu une acquisition prévue au cours des 12 derniers mois.  [...] Ils sont pratiquement la moitié à estimer que leur entreprise doit poursuivre les acquisitions au cours des 12 prochains mois. EY a également interrogé les chefs d'entreprise du panel sur la destination de leur investissement. Le top 5 est le suivant. France, Royaume-Uni, Etats-Unis, Allemagne et Inde.  [...] Sur un thème plus général, celui de l'emploi, 77 % des décideurs français déclarent souhaiter conserver la taille des effectifs actuels. Ce taux était de 40 % en octobre 2015. Concernant le plus grand risque pour leur entreprise au cours des 6 à 12 mois prochains, 30 % des chefs d'entreprise français pointent une volatilité accrue des matières premières et des devises.  [...]

>>>