Ceder mon entreprise Reprendre une entreprise
 
 

Causes, échec, Reprise sur Cession Entreprise

Jacques Sounaleix

Au sein de Réseau Entreprendre, nous avons mené une étude sur les causes d'échec. La surestimation du prix de la cible est responsable de nombreux échecs. Beaucoup d'experts-comptables survalorisent tout simplement pour ne pas vexer leur client. A titre d'exemple, j'ai mis une année pour ramener le prix d'une affaire de près de 300 000 à 30 000 euros.  [...] Le fait, pour le repreneur, de ne pas pouvoir négocier réellement avec le cédant, est également une cause assez fréquente d'échec. Et ceci, car le cédant ne s'est pas préparé à la cession et en particulier n'a pas opéré le diagnostic de son entreprise.  [...] Le fait d'avoir payé l'entreprise trop cher et dès lors de ne pas pouvoir rembourser l'emprunt constitue une des causes de dépôt de bilan peu de temps après l'opération de reprise. En moyenne, une entreprise est valorisée 5 à 6 fois son résultat. Dans notre réseau, nous possédons des ratios type, mais beaucoup de repreneurs ne nous écoute pas et reviennent nous voir quelques mois après le rachat, alors qu'ils sont pris à la gorge, pour nous demander comment faire, mais alors, c'est souvent trop tard.  [...]

>>>

Reprise : comment éviter l’échec

Certains repreneurs le sont par défaut. Ils constatent qu'ils n'ont pas de perspective d'évolution dans leur entreprise alors pourquoi pas la reprise. Mais un manque de motivation profonde constitue en soi un facteur d'échec. Le repreneur doit vraiment être conscient de ses forces et de ses faiblesses et caler ses recherches en fonction de son savoir-faire.  [...] Nombre d'échecs post reprise sont consécutifs à des audits, et à un diagnostic, qui n'ont pas été assez poussé. Il s'agit même de l'une des causes principales d'échec. Il apparaît vraiment très important de bien prendre son temps pour analyser et diagnostiquer la cible.  [...] Est-ce que l'activité est bien positionnée Un audit industriel permettra de vérifier si les machines sont fiables et suffisamment productives. Il faut certes investir dans les différents audits, mais ces derniers s'avèrent indispensables. Jean-Charles Simon estime que 50 % des cas d'échec à 1 ou 2 ans après la reprise sont consécutifs à un manque d'anticipation d'un risque lors de la phase de diagnostic.  [...]

>>>

Rachat d’entreprise en difficulté : pour repreneurs avertis

Il est, certes, vrai que la pérennité des reprises à la barre s'avère bien meilleure que celle des plans de continuation. Ces derniers échouent dans la proportion d'une fois sur deux à échéance de deux ans. En plan de continuation, il faut pouvoir dégager suffisamment de rentabilité pour payer ses dettes, ce qui laisse peu de marges pour des investissements.  [...] L'entreprise va s'endetter pour compenser des marges en berne et ne va pas être capable d'assurer les remboursements. Il arrive que la gestion du dirigeant soit directement en cause.  [...] La recherche des causes de l'échec de l'entreprise doit apporter une partie de la réponse à une question fondamentale. la société est-elle redressable Il est important de procéder à une analyse objective de la situation de l'entreprise.  [...]

>>>

Transmission d’entreprise : les causes principales de l’échec

Transmission d'entreprise. les causes principales de l'échec.  [...] Avec le recul de plus de 25 ans expérience, OSEO constate que l'accompagnement par des professionnels est une clef efficace pour réussir une reprise.  [...]

>>>

Yves Fouchet

De plus, les bonnes cibles sont reprises, par le jeu des réseaux, avant d'apparaître sur le marché. Car les cédants pour des raisons de confidentialité et d'opportunité hésitent à se faire connaître. Le marché absorbe tout ce qu'il y a à vendre. En conséquence, les bourses d'opportunité ne marchent généralement pas bien, les experts-comptables en ont fait l'expérience.  [...] Une des grandes causes d'échec est d'avoir payé trop cher sa cible. Le rôle des conseils est d'être ferme auprès de leurs clients en disant. à ce prix là c'est suicidaire. Car le repreneur a 7 ans pour la rembourser une dette senior et que parfois la rentabilité dégagée ne le permet pas.  [...] Le passage de la grande entreprise à la PME engendre un véritable changement d'univers. Tout va plus vite et l'implication personnelle est plus grande. En arrivant aux commandes de sa PME, le repreneur doit avant tout faire du chiffre d'affaires. Certains n'appréhendent pas assez vite cette réalité et c'est également une cause d'échec.  [...]

>>>

Christian Pradon

Il est impératif de se préoccuper de l'évolution du marché et très peu de futurs chefs d'entreprise sont capables de mener à bien une telle analyse. A ce niveau réside une cause assez fréquente d'échec post reprise. Trop souvent, le repreneur se focalise sur le prix sans faire une étude approfondie de l'environnement et du marché.  [...] Beaucoup d'échecs peuvent trouver leur genèse dans la mauvaise préparation de l'entreprise opérée par le cédant. Lorsque l'on procède à des audits, nous nous rendons compte que des faiblesses pénalise la PME et peuvent véritablement la mettre en péril une fois la vente intervenue.  [...] Beaucoup de cadres de multinationale qui ont quitté leur entreprise avec un peu d'argent sont finalement mal armés pour diriger une PME. Ils doivent se trouver en permanence au four et au moulin alors qu'ils sont généralement très spécialisés. Au final, beaucoup de repreneurs ne parviennent pas à être en adéquation avec la culture de chef d'entreprise.  [...]

>>>

Patricia Guyomarc’h

Quelles sont les principales causes de défaillance des entreprises qui sont ensuite reprise à la barre.  [...] Parfois, car ils sont mal entourés, ils perdent trop de temps et ne possèdent pas les informations suffisantes. ils ne peuvent alors pas déposer correctement leur offre.   [...] L'administrateur judiciaire est-il l'homme clé dans la procédure de reprise à la barre.  [...]

>>>

Jean-Charles Simon

La reprise est avant tout une affaire humaine. La capacité du repreneur à s'adapter aux hommes, à l'entreprise et au secteur est l'une des clés majeures du succès ou de l'échec. Un chef d'entreprise ne percevra pas avec la même acuité certains clignotants du fait qu'il soit du secteur ou non.  [...] ils s'avèrent indispensables. J'estime que 50 % des cas d'échec à 1 ou 2 ans après la reprise sont consécutifs à un manque d'anticipation d'un risque lors de la phase de diagnostic.  [...] Le financement des reprises devient-il de plus en plus difficile.  [...]

>>>

Le Parlement doit donner de l’ampleur aux mesures sur la reprise

Beaucoup de dirigeants de PME repoussent au maximum le moment de la cession de leur entreprise par peur de l'après. Un récent rapport du cabinet KPMG, réalisé pour le compte du ministère de l'Économie, pointe ce problème. Les auteurs soulignent que, dans bien des cas, la cession est vécue comme une perte de pouvoir, de légitimité et donc de statut par le chef d'entreprise.  [...] Pas transmise dans de bonnes conditions, elle ne restera pas pérenne et déposera le bilan quelques années après la reprise. Les dégâts causés, là encore par le manque d'anticipation, seraient importants.  [...] Le gouvernement n'a pas tenu compte de cet aspect du rapport de KPMG pour élaborer le projet de loi de modernisation de l'économie (LME) qui contient très peu de mesures sur la reprise. Le texte qui passe devant le Parlement d'ici quelques jours pourrait être fort utilement amendé sur ce point.  [...]

>>>

Repreneurs et créateurs faillis ne seront plus stigmatisés par la Banque d...

Même si le taux de survie des entreprise reprises à trois ou à cinq ans est bien supérieur à celui des créations ex nihilo, environ un quart des reprise se solde quelques années plus tard par un échec, une faillite.  [...] Plus généralement, dans le pays, le nombre de faillites (procédure de redressement judiciaire ou liquidation) est au plus haut à quelques 60 000 cas sur les douze derniers mois. Ces chefs d'entreprise, dont bon nombre n'ont pas été déméritants, éprouvent souvent de réelles difficultés à se relancer car il leur est, dans la plupart des cas, impossible de décrocher un nouveau prêt bancaire.  [...] Cette mesure qui consiste finalement à ne plus jeter l'opprobre sur le chef d'entreprise failli pourrai aussi permettre à un certain nombre d'entre eux de reprendre une entreprise en étant mieux armé du fait d'une première expérience malheureuse.  [...]

>>>